L’électricité est aujourd’hui utilisée dans tous les aspects de la vie quotidienne : éclairage, chauffage, cuisine, téléphone, transports, informatique et santé. Sa consommation est corrélée à l’augmentation de la richesse, à l’amélioration des conditions de vie et au développement des loisirs. Mais est-ce les entreprises ou les consommateurs qui consomment le plus d’énergie en France ?

A lire également : Comment sensibiliser ses proches à l’énergie verte ?

La consommation énergétique des particuliers en France

Un aspirateurLes ménages français ont dépensé en moyenne 1 519 euros en énergie, pour leur logement en 2017. 895 euros sont alloués à l’électricité, 337 euros au gaz naturel et 187 euros aux produits issus du pétrole. 57 euros sont alloués à la chaleur distribuée par les réseaux, et 43 euros sont alloués au bois énergie. La croissance considérable de ces dépenses au cours des années 1960 est principalement attribuée à l’utilisation intensive de produits, tels que les réfrigérateurs, les machines à laver et les ordinateurs, au fil des ans. La plupart des familles ont dépensé 1 386 euros en carburant, la majorité d’entre elles ayant un véhicule personnel.

Le coût de l’énergie d’un ménage augmente avec le revenu. En effet, les ménages les plus riches habitent dans des logements plus grands et mieux équipés, ce qui entraîne des coûts énergétiques plus élevés. Malgré cela, les 20 % des ménages les plus riches continuent de dépenser plus en énergie que les 20 % des ménages les plus pauvres. Ces derniers ne consacrant que 7,0 % de leur budget à l’énergie, contre 9,6 % pour les premiers.

A lire en complément : 5 astuces faciles pour réduire votre consommation d’énergie au quotidien

La consommation énergétique des entreprises en France

Des immeublesLe Service des données et études statistiques a divulgué en avril 2022 des données indiquant que la France a consommé 2 856 TWh d’énergie primaire au cours de l’année 2021. Cette énergie est en grande partie utilisée pour faire fonctionner les entreprises.

En réalité, les 2 856 TWh de consommation annuelle d’énergie en France représentent l’énergie  » primaire  » nécessaire pour fournir à l’utilisateur l’énergie dont il a besoin. En réalité, la consommation énergétique française en 2020 était proche de 1 778 TWh. Ce sont les pertes subies lors du transport et de la transformation de l’énergie qui expliquent la disparité entre ces deux mesures.

L’énergie primaire de la terre est directement prélevée et utilisée pour créer des énergies supplémentaires. Le meilleur exemple est l’électricité, qui est produite après la transformation d’autres ressources naturelles. En 2021, le secteur des services a utilisé 263,4 TWh, soit 14,8 % du total.

Le gaz naturel est la deuxième source d’énergie la plus importante après l’électricité. C’est le secteur du transport qui l’utilise le plus. Il arrive juste devant la consommation des ménages, qui représente 28 % du bouquet énergétique du pays dans le secteur résidentiel.

Les données préliminaires recueillies par le service statistique confirment une remontée de la consommation d’énergie dans les secteurs du transport, de l’industrie et du tertiaire en 2020. Cela après des baisses considérables de la consommation d’énergie. Les données au niveau national indiquent également cette hausse de la consommation d’énergie. Elle a augmenté de 8,6% par rapport à 2020.