D’après les études menées par l’ADEME, la climatisation représente près de 5 % des émissions de CO2 d’un foyer. Son utilisation est alors remise en cause. C’est pour cela que des alternatives à la climatisation sont présentées au grand public. Mais quels sont les impacts réels de la climatisation sur l’environnement ?

A voir aussi : Comment choisir son fournisseur d’électricité verte ?

La pollution provoquée par les climatiseurs

Toit d'un batimentL’augmentation des gaz à effet de serre provenant de la climatisation est alarmante. Le climatiseur entraîne d’ailleurs une boucle interminable. Effectivement, plus il faut chaud, plus nous l’utilisons. Mais plus on a recours à cet appareil, plus nous rejetons de la chaleur dans l’atmosphère, ce qui contribue au réchauffement climatique.

D’un autre côté, il faut avouer que la climatisation consomme beaucoup d’énergie. En général, un foyer consomme 366 kWh par an à cause de l’usage de ce genre d’appareil. Cette valeur équivaut à la consommation d’un réfrigérateur durant une année, alors que la climatisation n’est utilisée qu’en été.

A découvrir également : Pourquoi faut-il sortir du charbon ?

Le fluide frigorigène des climatisations

Du gaz réfrigérantLes anciens appareils utilisent le chlorofluorocarbone et l’hydrochlorofluorocarbone comme fluides pour rafraîchir l’air dans un bâtiment. Ces gaz sont néfastes, ils contiennent du chlore. Ce dernier est responsable de la formation des îlots de chaleur et du trou dans la couche d’ozone.

Actuellement, les fabricants des climatisations sont plus soucieux de l’environnement. Afin de réduire l’impact de ces appareils sur la couche d’ozone et aussi sur l’environnement, ils ont décidé de changer le gaz réfrigérant par d’autres. Cela permet alors aux clients de réduire leur consommation tout en profitant de la performance de l’appareil.

Comment se rafraîchir sans polluer ?

Un panneau solaireSi vous ne pouvez pas vous passer d’un climatiseur, optez pour un appareil totalement écologique, fonctionnant avec une énergie renouvelable.

Il existe actuellement la climatisation solaire qui est composée d’un liquide frigorigène naturel. Il fonctionne sans compresseur. Les deux circulateurs fonctionnent à l’électricité qui est produite par les panneaux solaires.

Il y a également la bio climatisation ou le rafraîchisseur d’air évaporatif.